L’Administrateur et Directeur général du Fonds Forestier (FFN), honoré Mulumba Kalala annoncé au poste frontalier de Kasindi depuis le début de cette semaine à la tête d’une forte délégation mixte des représentants des ministères del' Environnement , de la défense et de l'intérieur ne sera plus dans cette cité frontalière de l’Ouganda après un entretien frustrueux avec le gouverneur militaire ad-intérim du Nord-Kivu qu cours du quel , il a eu des réponses satisfaisante de la part de l’exécutif provincial. L’annonce a été faite ce samedi 1er juin 2024 au cours d’un point de presse animé par la cheffe de poste FFN antenne de Kasindi Madame Aline YEMA WOMBE tenue dans la pelouse de l’hôtel HKL.

"Comme vous savez, la province du Nord-Kivu fait face à une situation inquiétante. Le directeur général a fini sa mission au niveau de Goma sous une grande satisfaction que le gouverneur lui a réservé . Chose promise chose faite, pour la question de la spoliation des terrains public de l'État ,...Il [Honoré Mulumba Kalala] a remercié le gouverneur pour s'être impliqué personnellement pour sauver ce patrimoine ..." a-t-elle fixé.

Parlant de la gestion du Parc à Bois de Kambo,[ en présence du président du comité de gestion de ce Parc ] où il s’observait un climat de mésententes, Madame Aline YEMA WOMBE se réjouit désormais de l’implication du gouverneur du Nord-Kivu qui a sauvé ce patrimoine publique de l’Etat Congolais.

"Ça fait un moment que le Parc à bois, en parlant de sa gestion où elle était presque vide et le corum n'était plus atteint, du côté du fonds forestier ,il y avait l'un agents qui était frappé administrativement et donc n'était plus habilité à travailler encore au nom du fonds forestier national...et du côté de l'Environnement où on devrait avoir deux membres mais l'espace était encore vide. Pour sauver ce patrimoine public , le gouverneur militaire a sauvé la situation, parlant du principe d'unicité de l'État et/ou continuité de l'État, l'actuel Gouverneur est entrain de pérenniser les actions de ses prédécesseurs pour la sauvegarde de ce patrimoine public initiative et exécution du fonds forestier national. À ce titre, pour ce qui est du problème de gestion du Parc à bois, mon hiérarchie, tout comme l'hiérachie provinciale nous avaient à tant que service oeuvrant dans le secteur du bois de prêter main forte au comité entrant dirigé actuellement par la personne de Morro avec qui sommes avec vous ici présent..." a-t-elle ajouté.

Le communiqué publié ce 31 mai 2024 par la direction générale du Fonds Forestier National a secoué tant la sphère nationale qu’internationale. Il a révélé des désaccords majeurs au sein de l’organisme, mettant en lumière des pratiques qui soulèvent des questions sur la transparence et l’intégrité de la gestion des ressources forestières.